Merci Felix c’est quoi, c’est qui ?

La vérité c’est que Merci Félix est le fruit d’une amitié entre une hôtelière, un spécialiste du web et quelques bouteilles de rhum dont nous sommes tous les 2 amateurs… On n’est pas forcement fiers, mais on est francs…. 😉 (et on rappelle à tous que l’abus d’alcool est mauvais pour la santé)

" Plus sérieusement, après 20 ans à diriger des hôtels à Paris, je me suis senti frustrée quant à la possibilité d’augmenter le chiffre d’affaires des structures dont je m’occupais. En effet, il y a bien sûr des leviers pour optimiser les résultats d’un hôtel (et ça, c’est une autre histoire), mais ceux-ci sont toujours et irrémédiablement contraints par le nombre de chambres de l’établissement. Ça semble évident, mais c’est particulièrement frustrant. "
Alice

À cela c’est ajouté le constat que la plupart des hôtels dont je me suis occupés étaient à moitié vides le jour.
Une fois passé l’effervescence du matin et le départ des clients (sur Paris, le séjour moyen est de moins de 2 jours, il y a donc un gros turn-over), c’est le calme jusqu’au soir et l’arrivée des nouveaux clients.
Je me retrouvais donc avec des chambres vides, des espaces communs et une superbe salle de petit déjeuner sous verrière désertée….
Nous avions bien sûr, comme beaucoup d’hôtels, ce que l’on appelle des dayuse dans notre jargon. Ex 5 à 7 devenu 12 à 14, voir 10 à 17 (merci Mme Aubry pour les 35h et les RTT). Mais cela restait anecdotique et ne comblait en rien mon souhait de faire vivre ces merveilleux endroits que sont les hôtels en journée.

J’avais souvent évoqué cela avec mon compère lors de longues soirées à refaire le monde, quand nous avons vu notre société prendre un grand virage quant à sa manière de vivre, de profiter et de travailler.

Des mots comme : coworking, nomadisme, freeworkers, staycation et j’en passe et des meilleurs sont nés et avec eux une autre manière de profiter des espaces.

Bien sûr, des lieux dédiés sont arrivés sur le marché, mais l’idée était là.
Je voulais ouvrir les hôtels à tout le monde et plus seulement aux voyageurs d’affaires ou aux touristes du bout du monde.
Il fallait arriver à faire venir les Parisiens (puis les autres plus tard) dans « leurs » hôtels, même pour quelques heures. En leur proposant, bien sûr, des chambres en journée mais aussi et surtout la possibilité de profiter des infrastructures et des services de ces lieux exceptionnels que j’ai toujours trouvé magiques.

Alors au détour d’une autre bouteille de rhum, j’ai expliqué mon idée à mon compère qui m’a tout de suite suivi. Enfin, après avoir passé une bonne nuit de sommeil 😉.

MERCIFELIX était né. Ah oui, parce que le troisième de la bande c’est FELIX, c’est lui qui tient la boutique ouverte jour et nuit.

Notre complémentarité sur ce projet est une réelle force et nos deux expertises sont au service des hôteliers et des clients pour un deal gagnant gagnant.
Notre ambition, développer cette idée au-delà de Paris pour des hôteliers et des clients HEUREUX.

Mon associé, lui, est un féru du web, il trempe dedans depuis 1998 (un dinosaure). Il developpe des sites pour les autres depuis tout ce temps, et assure leur positionnement sur Google. Alors quand il s’est agi de travailler enfin pour lui, il a sauté sur l’occasion !

En bref, on fait une bonne équipe avec de bons compléments de compétences. Nous avons tous les deux un vrai sens du client. 

Votre satisfaction et votre fidélité sont notre priorité, alors on fera tout pour que tout soit facile et pratique pour vous ici, que vous soyez utilisateurs ou hôteliers. Surtout que l’on a tous à y gagner !